Le Pays Basque est au stade 0 de la métamorphose écologique : résultats du rapport 2021

Ce samedi 6 novembre, en pleine COP 26 et après un an de mandat, Bizi! dévoile son premier rapport de l’état de la métamorphose écologique du Pays Basque nord, fruit d’un travail de suivi citoyen. L’association y dénonce le niveau global d’inaction pour opérer la métamorphose écologique nécessaire face à l’urgence climatique. Ce fut aussi l’occasion de remettre des prix à la commune la plus engagée dans la métamorphose écologique, à celle qui a mis le plus la tête dans le sable face à l’urgence écologique et à celle qui est restée la plus muette sur ses actions.

Alors que les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) explosent et que le changement climatique s’accélère et s’intensifie  à un rythme sans précédent, localement, la plupart des politiques n’agissent toujours pas à la mesure de l’urgence à prendre part à la lutte contre le réchauffement climatique et préparer le territoire.

Après plus d’un an de mandat, les sentinelles écologiques de Bizi! sortent leur 1er rapport sur l’état de la métamorphose écologique au Pays Basque : ni la CAPB, ni la grande majorité des communes n’ont débuté la métamorphose écologique nécessaire pour assurer un habitat viable et adapté aux bouleversements à venir. En effet, sur les 56 communes suivies (87% de la population de la CAPB), la grande majorité des communes (40) sont au stade 0 de l’inaction. 

Le score moyen de métamorphose communal surnage à 0,3/4 : la métamorphose du Pays Basque n’est pas encore dans l’œuf ! Bayonne et Itxassou, sont les 2 seules communes à parvenir pleinement au 1er stade de la métamorphose -l’œuf- avec 1,1 / 4 en moyenne.

Certaines actions ont pu être sous-estimées, faute d’informations suffisantes transmises par les communes pour les indicateurs requis. Pourtant, la plupart de ces informations sont des données d’intérêt général qui, d’après la loi pour une République numérique de 2016, devraient déjà être publiées en ligne pour les collectivités de plus de 3500 habitant·es.

“Trop de communes ne respectent pas les engagements du Pacte et ne respectent même pas la loi, déplore Sabine Endara, porte-parole de Bizi! et sentinelle écologique de Sare. Elles ne prévoient pas d’aménagements cyclables lors de la création ou rénovation de voie (art  L.228-2 et L.228-3 du code l’environnement) ; elles ne proposent pas de menu végétarien hebdomadaire ou suffisamment d’aliments bio et de qualité dans leurs cantines (loi EGalim). Il ne s’agit pas seulement d’un manque de volontarisme politique : c’est le minimum légal qui n’est pas respecté !”

Les sentinelles écologiques estiment qu’il reste encore bien du chemin à parcourir avant que n’éclose une nouvelle forme territoriale résiliente. Les résultats des communes sont disponibles via cette carte en ligne et seront aussi accessibles via les QR Codes sur les synthèses du rapport et affiches qui seront  largement diffusées.

En plus de la présentation du rapport, Bizi! a distingué les communes les plus “méritantes” pour leur engagement dans la course climatique contre la montre. 

  • La commune lauréate du Papillon d’Or 2021 est Itxassou pour l’encourager à traduire effectivement ses ambitions dans les zonages et le règlement de son PLU et comme exemple à suivre pour les communes qui souhaitent véritablement contribuer à la souveraineté alimentaire du territoire.
  • La commune lauréate de l’Autruche d’Or 2021 est Saint-Jean-de-Luz pour distinguer M. Jean-François Irigoyen, maire de St-Jean de-Luz, pour son investissement en tant que Président du Syndicat des Mobilités, dont la mission principale est de “bâtir une offre de mobilité moderne et performante comme alternative au « tout voiture »”
  • La commune lauréate de la Carpe d’or 2021 est Biarritz car c’est la seule des villes signataires du Pacte de métamorphose écologique à avoir opposé un silence radio le plus total aux différentes tentatives du comité Hitza Hitz d’entrer en contact tout au long de cette 1ère année de mandat.

Pour rejoindre les sentinelles écologiques et participer à la métamorphose du territoire, cliquer ici ou nous contacter par mail à hitzahitz@bizimugi.eu pour plus d’informations.