«

»

mars 26 2016

Action anti-pub vendredi 25 mars 2016 – Journée mondiale contre l’agression publicitaire

25mars2016Vendredi 25 mars, des militants Bizi ! ont remplacé des messages publicitaires par de l’information citoyenne dans une vingtaine d’abris-bus du centre ville de Bayonne.

LightDSC_1312

L-IMG_1094Ils ont également tenté de recouvrir un panneau numérique publicitaire de 12 m² à Anglet par le message ci-dessous, avant que la police nationale ne vienne interrompre cette action pourtant salutaire :

«La Pub nous aveugle, l’avenir se joue à Pau : RDV du 5 au 7 avril. Réagissons ! BLOQUONS ! / Publizitateak Itsutzen gaitu ! Geroa Pauen jokatzen da: hitzordua apirilaren 5etik 7ra. Iharduki dezagun ! BLOKATU DEZAGUN! »

L-IMG_1090L-IMG_1093

 

Ces réappropriations de l’espace public, actions citoyennes non violentes, ont pour objectif d’alerter la population sur trois thématiques.

Tout d’abord, ces actions s’inscrivent dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre l’omniprésence de la publicité dans l’espace public. Dans le monde et dans plusieurs villes françaises, des actions similaires ont eu lieu lors de cette journée citoyenne (http://journee.contrelapub.org) pour protester contre la présence démesurée de la publicité dans l’espace public et le non respect par les publicitaires des contraintes légales et réglementaires pourtant déjà bien permissives à leur égard.

Le choix d’un panneau numérique se veut aussi la dénonciation du grand gaspillage énergétique de nos sociétés de consommations. En effet, s’il l’on veut (mais nos dirigeants le veulent-ils vraiment?) éviter un emballement climatique dans quelques années et les conséquences cataclysmiques liées, il est impératif de limiter l’augmentation de la température moyenne planétaires à 2 degrés supplémentaires par rapport au 19ième siècle.

Trois axes sont impératifs pour réussir cela :

1) laisser au moins 80 % des sources d’ énergies fossiles connues dans le sols ;

2) développer massivement les énergies renouvelables ;

3) entrer dans l’ère de la sobriété énergétique. Enseignes lumineuses nocturnes et autres panneaux lumineux ou numériques sont les premiers éléments à interdire pour donner un signal fort vers les économies d’énergie.

LightIMG_6686Enfin, ces publicités manipulatrices qui envoient des messages à nos inconscients pour capter notre attention, et nous font miroiter un bonheur matérialiste qui n’existe pas, nous rendent aveugle devant la destruction de notre avenir par l’industrie pétrolière qui n’a qu’un seul objectif, pomper toutes les énergies fossiles possibles, jusqu’à la dernière goutte, quitte à faire entrer l’humanité et les espèces vivantes de cette planète dans une phase d’effondrement généralisé, via une élévation de la température planétaire moyenne de 3 à 9 degrés, selon les quantités d’énergies que nous les laisserons extraire du sous-sol !

Venez nous aider à arrêter cette folie à Pau entre le 5 et le 7 avril lors des événements (conférences, actions non violentes …) pour protester contre le sommet de l’industrie pétrolière mondiale, qui, et c’est tout un symbole, de déroule quelques mois après la COP 21, en France.

Tous les détails sur bizimugi.eu/mce