«

»

juin 02 2017

Trump climate killer!

Contre le crime climatique,
agir au niveau local et international

Les USA viennent de confirmer leur refus de l’Accord de Paris. Cela ne fait qu’officialiser la politique que dessinaient les mesures prises par Donald Trump depuis sa prise de fonctions et assimilables à autant de véritables crimes climatiques.

Alors que tous les indicateurs sont au rouge, et que la faiblesse de l’Accord de Paris -insuffisance des contenus et absence de système de sanctions en cas de non respect des engagements pris- nous faisait déjà risquer le pire climatique, la fuite en avant américaine est un très mauvais signal qui nécessite les réactions les plus vives au niveau international, mais également au niveau de chaque territoire.
Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) indique que 50 à 80 % des leviers d’actions contre les changements climatiques se trouvent aux échelles locales. Nombre d’Etats et de villes des USA l’ont bien compris et ont annoncé dès hier leur intention d’aller en sens inverse du cap criminel indiqué par Donald Trump.

Le mouvement Bizi entend quant à lui continuer à agir sur les 2 tableaux :

  • au niveau global (campagnes contre l’insuffisance des engagements pris par les Etats, pressions sur les politiques concrètes des multinationales et des grandes banques en matière de climat et de transition énergétique) en participant au renforcement du mouvement international pour la justice climatique. Un film intitulé « Irrintzina, le cri de la génération climat » va prochainement sortir dans les salles de cinéma (avec 6 avant-premières d’Hendaye à Mauléon dés début juin). Il montre precisément cet aspect-là du travail de Bizi.
  • au niveau local, pour lequel Bizi s’est doté d’une feuille de route intitulée Des racines et des ailes, véritable plan stratégique à horizon 2020, et va lancer une campagne d’adhésion dans le but de renforcer son travail.

Bizi tiendra une conférence de presse ce mercredi 7 juin à 10H30 dans les locaux de la Fondation Manu Robles-Arangiz à Bayonne.

Nous y présenterons notre feuille de route pour les 4 années qui viennent, avec des évolutions importantes dans l’action et le fonctionnement de Bizi, la campagne d’adhésion que nous lançons ce mois de juin en Iparralde et le film Irrintzina qui sortira en avant-première dans 6 salles de cinéma du Pays Basque la deuxième semaine de juin.