«

»

mai 26 2018

La séquestration agricole du carbone : un levier majeur pour combattre le réchauffement climatique ?

Mercredi 30 mai à 19H00 à la Fondation Manu Robles-Arangiz

Conseil de réflexion et de débat de Bizi, assemblée ouverte à toutes et à tous

avec Nicolas Goñi ((jardinier, biologiste et membre de Bizi!) ) et Iker Elosegi (Euskal Herriko Laborantza Ganbara / Chambre d’agriculture du Pays Basque)

 

L’introduction au débat sera assurée par Nicolas Goñi :


La séquestration agricole du carbone

Parmi les différents outils mis en avant pour séquestrer le CO2 en excès dans l’atmosphère, on a plus souvent entendu parler de solutions coûteuses et risquées (comme le stockage de CO2 dans d’anciens puits de pétrole), et trop peu de solutions sûres, non coûteuses, et ayant de multiples bénéfices, comme la régénération du carbone des sols cultivés. C’est largement dû à l’omniprésence de l’approche réductionniste, et à notre vision biaisée des sols.
Cette intervention expliquera brièvement la dynamique du carbone des sols en partant de la dégradation de matière végétale, et comment cette dynamique se décline dans différents types de sols et de climats, et selon différentes interventions.
On donnera ensuite quelques exemples d’agriculture régénératrice du carbone, étudiés principalement aux Etats-Unis (Rodale Institute, Universités d’Ohio, du Texas et de Boston).
Ce sera l’occasion d’une discussion sur l’importance de mettre en avant ces démarches dans les mouvements pour le climat et la souveraineté alimentaire. (Durée : 20-25 minutes)