Itzuli Informatu – Formakuntzak-ra

Mintzaldiak

Barkatu, ez da horrelako mezurik. Frantsesa ikusi. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Liste des conférences

1/ Le Rapport 1,5°C
2/ Bilan climat & transition énergétique du gouvernement actuel
3/ Peut-on encore gagner la bataille ou l’effondrement est-il inéluctable ?
4/ Les Freins à la transition
5/ Le défi climatique : enjeux, calendrier, diagnostic de la situation actuelle, le rapport
6/ Itsasuko laborari baten gogoetak 2008-2017
7/ L’éco-féminisme, une stratégie pour construire une société soutenable ?
8/ Comment relocaliser ?
9/ Un bon plan pour mon territoire aussi !
10/ Transition énergétique : comment changer d’échelle ?
11/ L’Économie Sociale et Solidaire au service de la transition écologique ?
12/ Pollution des transports : quels impacts sur notre santé ?
13/ Réduire nos déchets : une urgence pour notre santé et notre environnement
14/ Scénario de transition agricole, alimentaire et climatique
15/ Solidarité et justice climatique
16/ La peste ET le choléra : dérèglement climatique, nucléaire, géo-ingénierie
17/ Idées reçues sur les énergies renouvelables
18/ Comment financer la transition écologique ?
20/ Comment mobiliser massivement sur la question du changement climatique ?
21/ Déconstruction, Recyclage et Réemploi dans le bâtiment
22/ Où en sont les communes du Pays Basque Nord dans la transition ?
23/ Économie circulaire et Réemploi
24/ Alternatives au capitalisme et à son monde
25/ Reconversion écologique de nos territoires : comment ?
26/ Recours en justice au service du climat et de l’océan : les victoires sont possibles !
27/ Quitter le hors-sol et se représenter son territoire
28/ L’impact environnemental et social de l’électronique
29/ NégaWatt, un scénario de transition énergétique pour la France
30/ Pays Basque en communs : Les communs dans la transition écologique
31/ Coopérativisme et théorie des limites
32/ L’océan au bord de l’asphyxie : Quelles solutions ?
34/ De la résistance à l’alternative, les territoires sont les bases de la transition
35/ Le Village Emmaüs Lescar Pau : l’alternative permanente
36/ L’écoféminisme, stratégie pour une société soutenable ?
37/ Nourrir 10 milliards d’êtres humains sans dérégler le climat, c’est possible ?
38/ Communiquer autrement sur l’écologie
39/ 1000 milliards pour le climat
40/ La pollution des transports : le salut par la technologie ou le ralentissement ?
41/ L’alimentation : 3000 litres d’eau par jour et par personne
42/ Euskal Herria Burujabe : reprendre possession de nos vies (Euskara)
44/ Pays Basque en communs : Les communs dans la transition écologique (Euskara)
45/ Relocalisation, le laboratoire d’Iparralde (Euskara)
46/ Les alternatives pour construire un Euskal Herria souverain, soutenable et solidaire (Euskara)

 

Conférences

Cliquer sur le titre d'une conférence pour l'écouter.
Cliquer droit puis "Enregistrer le lien sous..." ou "Enregistrer la cible du  lien sous..." pour la télécharger.

1/ Le Rapport 1,5°C

Zoom sur le prochain rapport du GIEC qui détaillera le scénario d’un réchauffement planétaire à +1,5°C. L’objectif de non dépassement de ce seuil de 1,5°C peut-il être atteint ? Quelles seraient les conséquences d’un dépassement ? À quelle échéance ? Que représente pour nos sociétés chaque dixième de degré de réchauffement au-delà de cette limite ? Quelles mesures prendre pour éviter de franchir ce seuil ? Table-ronde animée par Charles-Adrien Louis « Cal » , Alternatiba

Mariama Diallo, marraine d’Alternatiba 2018 et porte-parole d’Alternatiba Dakar ; Lucile Dufour, responsable négociations internationales et développement au Réseau action climat ( RAC ) France ; Roland Séfarian, corédacteur du Rapport 1,5°C du GIEC et ingénieur-chercheur au centre de recherche de Météo-France.


2/ Bilan climat & transition énergétique du gouvernement actuel :

Quel premier bilan peut-on tirer de la politique climat & transition énergétique du gouvernement actuel ? Quelles politiques françaises seraient cohérentes avec l’objectif +1,5°C ?

Anne Bringault, Coordination Transition énergétique chez Réseau Action Climat et CLER ; Christian Couturier, président association négaWatt et directeur pôle énergie de Solagro, corédacteur du scénario Afterres2050 ; Charles-Adrien Louis « Cal » , consultant énergie-climat, Alternatiba ; Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement ; Matthieu Orphelin, ancien porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot, député.


3/ Peut-on encore gagner la bataille ou l’effondrement est-il inéluctable ?

Déstabilisation du climat, épuisement des ressources, crise de la biodiversité ; peut-on encore éviter le pire ou l’effondrement est-il inéluctable ? Quelles conséquences sur nos stratégies et actions actuelles ? Table-ronde animée par Sophie Chapelle , journaliste à Bastamag

Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement, penseur de la décroissance, président de l’Institut Momentum ; Nicolas Haeringer, 350.org ; Corinne Morel Darleux, militante éco-socialiste ; Thierry Salomon, association négaWatt et Institut Momentum.


4/ Les Freins à la transition :

Lobbies, Code des collectivités, Code Minier, Architecte des Bâtiments de France (ABF), administration, blocages politiques ou culturels… Quels sont les obstacles à une mise en route plus rapide et plus massive des solutions à la crise climatiques et écologique ? Comment les combattre ou les contourner ? Table-ronde animée par Béatrice Molle , journaliste à Mediabask

Delphine Batho, ancienne ministre de l’écologie ; Anne Bringault, du Réseau pour la Transition Energétique CLER ; Michel Maya , maire de Tramayes, municipalité 100 % énergies renouvelables en butte à l’ABF ; Laure Noualhat , journaliste.


5/ Le défi climatique : enjeux, calendrier, diagnostic de la situation actuelle, le rapport Acclimaterra , premiers bilans de la COP21 et de l’Accord de Paris.

Changement climatique : quelle évolution depuis Alternatiba 2013 ? Le climat peut-il encore être stabilisé ? Si oui, combien d’années nous restent-t-il pour agir ? Existe-t-il des seuils irréversibles, de rupture ou de basculement, au-delà desquels les changements deviendraient incontrôlables ? Quels sont-ils ? Comment ne pas les franchir ? Présentation du rapport Acclimaterra « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires »

La COP21 et l’Accord de Paris aident-t-ils à freiner les émissions de gaz à effet de serre responsable du dérèglement climatique ? Les perspectives à ce niveau sont-elles meilleures après la COP21 qu’avant ? Où nous mènent les contributions nationales à la lutte contre le changement climatique (INDCs) déclarées en 2015 ? Y a-t-il eu un effet “prophétie auto-réalisatrice” sur les choix stratégiques d’investissements, de politiques publiques etc. réalisés depuis ?

Christophe Cassou, climatologue et corédacteur du 6ème rapport du GIEC ; Maxime Combes, économiste, ATTAC France, Climate Justice Now ; Françoise Coutant, Vice-Présidente Climat, Transition Énergétique de la Région Nouvelle-Aquitaine, Rapport Acclimaterra ; Simon Roger, journaliste au service Planète du Monde, en charge des négociations climatiques.


6/ Itsasuko laborari baten gogoetak 2008-2017

Présentation du livre Itsasuko laborari baten gogoetak 2008-2017 avec Mikel Hiribarren et Gilles Rivière.

Cette chronique témoigne de l’expérience d’un groupement d’agriculteurs d’Itsassou qui résistent contre l’agriculture intensive. Membre d’ELB et du bureau national de la Confédération Paysanne, Mikel Hiribarren a une vision à la fois locale et globale des enjeux de l’agriculture de demain.

En partenariat avec la Médiathèque de Bayonne.


7/ L’éco-féminisme, une stratégie pour construire une société soutenable ?

Eco-féminisme, économie féministe et souveraineté féministe

Aiala Elorrieta, économiste, militante éco-féministe ; Amaia Zufia, historienne, Bilgune Feminista


8/ Comment relocaliser ?
Comment bloquer les traités internationaux de libre-échange comme le Tafta ou le Ceta etc. ? Quelles stratégies et outils pour relocaliser l’économie. Comment donner les moyens à des territoires ou des pays de retrouver une souveraineté réelle permettant de reprendre possession des conditions de nos vies, de mener des vraies politiques de transition sociale et écologique ?
Clémentine Autain, journaliste et députée ; Aurélie Trouvé, Porte-parole d’ATTAC-France, agronome, maître de conférences en économie ; Dante Sanjurjo, co-fondateur de l’Eusko, monnaie locale solidaire et écologique, aujourd’hui la première monnaie locale d’Europe.


9/ Un bon plan pour mon territoire aussi !
50 à 70 % des solutions au changement climatique ont vocation à être mises en œuvre à l’échelon infranational selon le GIEC. Pour le climat et transition sociale et écologique, d’autres politiques municipales et intercommunales sont possibles. Table-ronde animée par Rebecca Wrangler, coordinatrice Alternatives Territoriales pour Alternatiba
Martine Bisauta, Vice-présidente Transition écologique et énergétique de la Communauté d’Agglomération Pays Basque ; Damien Carême, maire de Grande-Synthe, désignée Ville Capitale française de la Biodiversité en 2010, et Vice-Président à la transformation écologique et sociale de la Communauté urbaine de Dunkerque (Qui vient d’instaurer la gratuité totale sur l’ensemble de son réseau de transports en commun) ; Charlotte Izard, Responsable Climat et Territoires au Réseau Action Climat ; Éric Piolle, Maire de Grenoble, ville labellisée Cit’ergie et s’étant dotée d’un Plan climat local dès 2005.


10/ Transition énergétique : comment changer d’échelle ?
Peut-on sortir du nucléaire et des énergies fossiles rapidement ? Est-ce possible dans les délais impartis par le défi climatique ? Comment ?
Patxi Bergara, Président d’I-ENER, Directeur Général d’ENARGIA ; Anne Bringault, Coordination Transition énergétique chez Réseau Action Climat et CLER ; Thierry Salomon, ingénieur énergéticien, ancien président de négaWatt ; Matthieu Orphelin, ancien directeur de la recherche et de la prospective à l’ADEME.


11/ L’Économie Sociale et Solidaire au service de la transition écologique ?
Se réapproprier la transition : aborder l’écologie par le social. L’Économie Sociale et Solidaire (ESS), antidote au culte de la croissance ? Comment changer d’échelle l’ESS ?
Mireille Bruyère, ATTAC, Economistes Atterrés, auteure de “L’insoutenable productivité du travail” ; Benoit Hamon, ancien ministre de l’Education, ancien ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire ; Jacques Prades, chercheur, spécialiste ESS, auteur de ” Tous en coopératives ” ; Stéphane Montuzet, directeur PTCE Sud Aquitain


12/ Pollution des transports : quels impacts sur notre santé ?
Les chiffres sont accablants : en plus des 48 000 morts par an en France causés par la pollution atmosphérique et des nombreux accidentés de la route, nos pratiques de mobilité ont des impacts forts sur notre activité physique et notre qualité de vie à domicile. Quatre spécialistes témoignent de leur expérience professionnelle sur le sujet.
Louis Cofflard, avocat des Amis de la Terre-France ; Dominique Harriague, médecin radiologue, co-président de l’association “Allons à Vélo, Allons à Pied” ; Anne Lassman-Trappier, spécialiste qualité de l’air, France nature environnement, membre du directoire du réseau santé-environnement et du réseau transports et mobilités durables ; Lorelei Limousin, responsable des politiques Climat -Transports du Réseau Action Climat


13/ Réduire nos déchets : une urgence pour notre santé et notre environnement
L’activité humaine génère des milliards de tonnes de déchets qui détériorent notre environnement et affectent insidieusement notre santé. Zoom sur les perturbateurs endocriniens présents dans notre alimentation et les objets de notre quotidien… Table-ronde animée par Benjamin Tyl
Aline Gubri, consultante en environnement et auteure du livre Zéro plastique / Zéro toxique ; Amaia Lissalde, chargée de mission Prévention et Valorisation des Déchets Bil Ta Garbi ; Jérémy Pichon, Famille presque Zéro déchet ; Nadia Rasamoely, naturopathe.


14/ Scénario de transition agricole, alimentaire et climatique
Quel type d’agriculture pour freiner le changement climatique ? Quel type d’agriculture pour s’adapter au changement climatique ? L’agriculture et l’alimentation sont au cœur des problématiques énergétiques et climatiques ; Après une présentation du scénario Afterres et de sa déclinaison Pays Basque Climagri, la conférence mettra l’accent sur la transition en citant des actions menées avec les collectivités territoriales et les acteurs politiques dans les territoires
Iker Elosegi, coordinateur EHLG (Chambre d’agriculture alternative du Pays Basque) ; Maite Gonzalez, Chargée de mission à la Communauté d’Agglo Pays Basque ; Philippe Pointereau, directeur du pôle agro-écologie de Solagro.


15/ Solidarité et justice climatique
L’écologie sociale, l’écologie au service des plus vulnérables ; combattre la précarité énergétique ici et maintenant, la dette climatique due aux pays du Sud, l’accueil et la solidarité dus aux migrant.e.s. Table-ronde animée par l’écrivaine Marie Cosnay
Damien Carême, maire de Grande-Synthe, commune pionnière dans l’accueil digne des migrants et dans l’écologie sociale, initiateur du premier camp humanitaire pour réfugiés ; Mariama Diallou, porte-parole d’Alternatiba Dakar ; Manuel Domergues, directeur des études à la Fondation Abbé Pierre, spécialiste de la précarité énergétique ; Cédric Herrou, paysan de la Vallée de la Roya devenu symbole du délit de solidarité.


16/ La peste ET le choléra : dérèglement climatique, nucléaire, géo-ingénierie
A la veille de la publication d’un rapport du GIEC qui soulignera la difficulté de rester en dessous de 1,5°C de réchauffement climatique, certains ne manqueront pas d’en appeler au nucléaire et à la géo-ingénierie pour relever le défi. Fausses solutions venant bloquer ou limiter les vraies alternatives, elles posent de vraies questions de sécurité voire d’éthique, dans un monde déjà transformé par le dérèglement climatique.
Sophie Chapelle, journaliste à Bastamag ; Florent Compain, président des Amis de la Terre-France ; Alix Mazounie, chargée de campagne Énergie à Greenpeace ; Charlotte Mijeon, porte-parole du Réseau Sortir du Nucléaire.


17/ Idées reçues sur les énergies renouvelables
Les énergies renouvelables sont-elles des alternatives crédibles au nucléaire et aux énergies fossiles ? Les problèmes d’intermittence, de stockage, de besoin en métaux rares, de coût ne rendent-ils pas impossible leur développement à grande échelle ? La multiplication des éoliennes, panneaux photovoltaïques etc. est-elle vraiment souhaitable ? Dans quelles conditions ?
Jean-Yves Grandidier, président de Valorem, entreprise (180 salariés) travaillant dans le développement éolien et photovoltaïque depuis 20 ans ; Iban Lizarralde, co-fondateur d’I-ENER, Société citoyenne impulsant des projets de production d’énergie renouvelable et d’ENARGIA ; Paul Neau, ingénieur, Fondateur-gérant du bureau d’études en énergies renouvelables et environnement Abies, auteur de guides de référence sur l’énergie éolienne.


18/ Comment financer la transition écologique ?
L’épargne solidaire, la campagne désinvestissement des énergies fossiles, le pacte finance-climat et les 1000 milliards pour le climat, la taxe sur les transactions financières, la fiscalité écologique, la taxe carbone, la pollutaxe, la taxe kilométrique, la lutte contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux, des recettes locales pour la transition… Les propositions pour financer la transition écologique se multiplient. Lesquelles pourraient être défendues et portées en priorité, permettent des alliances gagnantes, sont déjà appliquées dans d’autres territoires ?
Peio Etcheverry-Ainchart, élu local prônant la pollutaxe et la taxation des résidences secondaires ; Nicolas Haeringer, campagne désinvestissement 350.org ; Pierre Larrouturou, porte-parole du Pacte Finance-Climat avec Jean Jouzel ; Aurélie Trouvé, agronome, maître de conférences en économie, porte-parole d’ATTAC-France.


20/ Comment mobiliser massivement sur la question du changement climatique ?
Le changement climatique menace les conditions de vie humaine sur terre. Pour éviter le pire, nous devons agir massivement et immédiatement. Pourtant, aujourd’hui, c’est tout sauf une priorité dans l’agenda des décideurs, des médias mais également de la population. L’équation est-elle insoluble ? Comment dépasser cette contradiction ?
Michel Bourgain, ancien maire de l’Île-Saint-Denis, commune populaire aux 85 nationalités de Seine-Saint-Denis, sujet du livre « Un maire vert en banlieue » ; Eric Piolle, maire de Grenoble, Biennale des villes en transition ; Julien Rivoire, co-auteur du rapport un million d’emplois climatiques, syndicaliste FSU.


21/ Déconstruction, Recyclage et Réemploi dans le bâtiment
Le secteur de la construction produit 37 millions de tonnes de déchets par an, dont plus de 80 % proviennent de la réhabilitation et de la déconstruction. Réduire l’empreinte environnementale du bâtiment passera par une meilleure gestion des matières premières et des déchets. Un défi économiquement et socialement bénéfique de taille puisqu’il implique de changer les habitudes, de se mettre à déconstruire au lieu de démolir, d’apprendre à recycler ou réutiliser les matériaux de la déconstruction…
Jean-Jacques Etcheberry, Gérant d’une entreprise de rénovation ; Rafaël Fourquemin, Architecte ; Tony Offira, Recyclerie EKIA à Larressore.


22/ Où en sont les communes du Pays Basque Nord dans la transition ?
Une expérience originale : en 2013-2014, Bizi proposait un pacte de transition climat-énergie aux diverses listes se présentant aux élections municipales en Pays Basque Nord. Ce Pacte engageait les communes signataires à réaliser diverses actions dans des thématiques larges. Depuis, 75 % de la population vit dans des communes administrées par un maire signataire de ce Pacte. Le comité Hitza hitz (Respect de la parole donnée) exerce un suivi citoyen de la tenue de ces engagements. Explication de la méthode suivie et présentation du rapport Hitza Hitz 2018 faisant le point sur ces engagements.
Cécile Lamarque, militante Bizi ! comité Hitza hitz ; Anthony Lubrano, militant Bizi ! comité Hitza hitz


23/ Économie circulaire et Réemploi
L’économie circulaire et réemploi : comment des déchets peuvent-ils être considérés comme des ressources et créer de l’emploi ? Découvrons comment favoriser des cercles vertueux au travers de 4 témoignages
Mathieu Des benoit, chargé de développement au Relais 64 ; Claire Dutilleux, fondatrice de Recycl’arte ; Lionel Lefèvre, responsable du Hangar du Sport ; Marianne Rittaud, directrice Marketing à Circouleur


24/ Alternatives au capitalisme et à son monde
Table ronde animée par Patrick Piro, journaliste à l’hebdomadaire Politis
Gratuité versus capitalisme (eau, transports en commun, logement social, services culturels et funéraires, restauration scolaire, etc), par Paul Aries, essayiste, penseur de la décroissance ; Comment les communs, le municipalisme sont-ils une des voies pour réparer et réinventer des mondes communs, concrets, soutenables et rebelles, à l’échelle de territoires locaux et singuliers, reliés, englobant leurs dimensions naturelles et historiques ? par Geneviève Azam, économiste, membre du Conseil scientifique d’ATTAC ; Un projet concret de territoire souverain, solidaire et soutenable : Burujabe par David Lannes, Bizi !, commission Euskal Herria Burujabe.


25/ Reconversion écologique de nos territoires : comment ?
Préparer nos territoires au monde et aux crises qui viennent, l’écologie au service des plus pauvres, sortir de la crise par la transition écologique et sociale, les territoires ruraux et la transition, comment construire de la base ce que le sommet nous refuse et ce faisant peser sur ce même sommet. Table-ronde animée par Marie-Noëlle Bertrand, journaliste au quotidien l’Humanité
Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, ancienne ville minière du Pas-de-Calais, territoire à énergie positive, désignée par l’ADEME comme « Démonstrateur national de la conduite du changement vers une ville durable, Président du CD2E ; Maxime Combes, économiste, ATTAC, auteur de “Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition” ; Charles-Adrien Louis, du bureau d’étude en développement durable B&L évolution, co-auteur de « Les territoires ruraux ont aussi leur rôle à jouer dans la transition énergétique : les clés d’une démarche réussie »


26/ Recours en justice au service du climat et de l’océan : les victoires sont possibles !
Annulation par le tribunal administratif de la création de la ZAC devant accueillir le projet EuropaCity, victoire d’étape des opposants aux boues rouges au tribunal administratif de Marseille, recevabilité par la cour de justice de l’Union européenne du recours de 10 familles contre le parlement et le conseil de l’UE pour “violation des droits humains” et “inaction climatique”… Le droit est un outil à ne pas négliger dans nos combats pour la sauvegarde du climat et de la biodiversité. Associations et citoyens doivent s’en emparer !
Sophie Bussière, avocate, notre affaire à tous ; Olivier Dubuquoy, géographe, fondateur du mouvement Nation Océan et de l’association ZEA pour la protection de l’Océan et du climat ; Bernard Loup, président du collectif pour le Triangle de Gonesse (EuropaCity) ; Marie Toussaint, juriste, fondatrice et “Présidente de Notre affaire à tous”.


27/ Quitter le hors-sol et se représenter son territoire :
La globalisation nous a fait perdre de vue ce dont nous avons besoin pour vivre. Face aux bouleversements à venir, il est grand temps de faire plus coïncider subsistance et terrain de vie ; de repérer les liens qui libèrent et ceux qui enchaînent, les alliés et les adversaires dans sa défense.
Anthony Lubrano, militant Bizi ! comité Hitza hitz


28/ L’impact environnemental et social de l’électronique
Ordinateur, smartphone, télévision… Derrière ces produits, se cachent l’utilisation de métaux de plus en plus rares, des conditions de travail désastreuses, et une logique économique des marques qui nous pousse à acheter toujours plus. Cet atelier, animé par Benjamin Tyl, présentera le dessous de nos produits électroniques et des alternatives possibles
Alma Dufour, chargée de campagne Modes de production et de consommation pour Les Amis de la Terre ; Adrien Montagut, co-fondateur de Commown ; Laetitia Vasseur, Présidente et co-fondatrice de HOP/Halte à l’obsolescence programmée.


29/ NégaWatt, un scénario de transition énergétique pour la France
Sortir du nucléaire et des énergies fossiles est possible. Le scénario négaWatt le démontre avec un calendrier détaillé et argumenté ; dans une démarche fortement créatrice d’emplois basée sur un triptyque sobriété́, efficacité́ énergétique et énergies renouvelables.
Christian Couturier (président de l’association négaWatt) et Thierry Salomon (Ingénieur énergéticien, porte-parole de l’association négaWatt)


30/ Pays Basque en communs : Les communs dans la transition écologique
Les communs sont-ils une alternative crédible au marché ? Quels sont les rapports possibles entre communs et politiques publiques dans un contexte d’adaptation aux changements environnementaux. De Karl Polyani à Elinor Ostrom, une autre approche des ressources naturelles par la gouvernance des communs. Mise en œuvre des Communs, de l’idée à la pratique. Présentation d’Etxalde : des logements détenus en Biens Communs, et la transition écologique s’opère.
Isabelle Bagdassarian, doctorante dont les recherches portent sur les « nouvelles gouvernances des territoires liées au développement des actions collectives » et en particulier des communs ; Benoît Bryon, Développeur de Communs ; Beñat Etchebest, Président de l’association Etxalde : Bien Commun foncier créé en 2007 ; Xabi Larralde, économiste


31/ Coopérativisme et théorie des limites
L’économie est née de l’imaginaire qu’il serait possible et souhaitable que l’humanité s’engage vers la recherche d’une croissance illimitée de la maîtrise rationnelle du monde. Pourtant, dès le début du capitalisme, un autre imaginaire émerge fonder sur l’idéal démocratique, il donnera le mouvement coopérativiste. Ce mouvement questionne les catégories principales de l’économie comme la croissance et la productivité en partant de l’idée que la démocratie est d’abord une institution fondée sur l’autolimitation. Ainsi, le coopérativisme se veut une théorie des limites : limite dans l’extractivisme, dans le consumérisme, dans le productivisme, dans la taille des unités de production, des écarts de salaire, etc.
(En collaboration avec le master Nouvelle Economie Sociale université de Toulouse 2)
Mireille Bruyère, Economiste, responsable du Master Nouvelle Economie Sociale université de Toulouse 2 ; Jacques Prades, Economiste fondateur du Master Nouvelle Economie Sociale université de Toulouse 2


32/ L’océan au bord de l’asphyxie : Quelles solutions ?
Dr Sylvie Peres-Pierron, docteur en médecine, membre du CADE (Collectif des Associations de Défense de l’Environnement du Pays Basque et du Sud des Landes)


34/ De la résistance à l’alternative, les territoires sont les bases de la transition :
Construire la mobilisation de masse pour la transition à partir du local ; comment les luttes politisent les territoires, comment les territoires politisent les luttes ; du Larzac au Rojava, comment passer de la résistance au monde qu’on veut nous imposer à la construction de celui que l’on désire.
Julien Milanesi, auteur de « Résister aux grands projets inutiles et imposés » ; José Bové, paysan, militant altermondialiste, europarlementaire ; Corinne Morel Darleux, militante écosocialiste, autrice de « Carnet du Rojava » dans la revue Ballast


35/ Le Village Emmaüs Lescar Pau : l’alternative permanente :
4 membres du Village et un court-métrage pour présenter toutes facettes (éco-construction, recherche de l’autosuffisance alimentaire, économie des déchets, éducation populaire, solidarité etc.), son histoire, ses défis, son avenir
Stéphanie Courtois, Claudine Gillot, Félicien Porro, Germain Sarhy


36/ L’écoféminisme, stratégie pour une société soutenable ?
Découvrir l’écoféminisme ou comment les femmes s’engagent concrètement en sachant que le rôle auquel les avait assignées leur domination, l’entretien de la vie, le soin, l’éducation, contient désormais la possibilité d’un futur pour les humains et les autres êtres vivants. Propositions écoféministes pour transiter vers un monde juste et soutenable.
Geneviève Azam, économiste, ATTAC, co-autrice de « Le monde qui émerge, les alternatives qui peuvent tout changer » ; Yayo Herrero, ingénieure agricole, anthropologue, militante et chercheuse éco-féministe


37/ Nourrir 10 milliards d’êtres humains sans dérégler le climat, c’est possible ?
Le système agroalimentaire actuel n’assure pas la survie des paysans, ni la santé des consommateurs, ni le bien-être animal, ni la biodiversité, ni la qualité des sols et de l’eau, ni la stabilité du climat. Les solutions sont connues mais comment engager la transition à partir de la situation actuelle ? Comment coupler le changement de modèle agricole et de modèle alimentaire ? Comment reconnecter l’agriculture et la demande locale ? Comment simplifier la chaîne entre producteur et consommateur, réduire au maximum l’énorme gaspillage actuel (un tiers de ce qui est produit dans nos pays) ? Comment allier changements de pratiques et changement de système ? Bref, comment mieux se nourrir en préservant notre santé, l’environnement, le climat, l’emploi et les revenus des paysans ?
Arnaud Daguin cuisinier « agitateur » et chroniqueur à France Inter ; Bruno Lhoste, auteur de « la Grande (sur-)Bouffe, Pour en finir avec le gaspillage alimentaire » ; Francis Poineau, berger. Co-Président d’EHLG (Chambre d’agriculture alternative du Pays Basque) ; Philippe Pointereau, directeur du pôle agro-écologie de Solagro.


38/ Communiquer autrement sur l’écologie
Dans le contexte environnemental inquiétant dans lequel nous vivons, certains médias choisissent un discours positif, adoptant même souvent un ton humoristique, pour sensibiliser le plus grand nombre, discussion animée par Caroline Malczuk
Professeur Feuillage, Youtubeur ; Lorène Lavocat, de Reporterre, le quotidien de l’écologie ; Anne-Sophie Novel, journaliste, réalisatrice du documentaire Les médias, le monde et moi ; Maely Vezir, journaliste à Kaizen


39/ 1000 milliards pour le climat
1 000 milliards pour les banques ? Ou contre le chômage et pour le climat ? Comment financer la lutte contre le changement climatique ? Comment faire adopter un Pacte Finance Climat européen avant 2020 ?
Pierre Larrouturou, ingénieur agronome, est avec le climatologue Jean Jouzel, porte-parole du Pacte Finance-Climat, co-auteur avec Anne Hessel et Jean Jouzel du livre “Planète, Climat réveillez-vous !”


40/ La pollution des transports : le salut par la technologie ou le ralentissement ?
La Commission européenne évalue à 48 000 par an, en France, le nombre de morts dus à la pollution atmosphérique. Face à ce constat la tentation de l’innovation est grande pour développer des modes de transport moins impactant. Mais serait-ce suffisant ? Ne faudra-t-il pas aussi revoir la fréquence et l’amplitude de nos déplacements ?

Laurent Castagnède, ancien ingénieur automobile de la marque au losange, mettra ce sujet en débat à l’appui de son ouvrage « Airvore ou la face obscure des transports » publié en 2018 aux éditions Ecosociété.


41/ L’alimentation : 3000 litres d’eau par jour et par personne

Agissons à la source. Vulgarisons les informations scientifiques pour savoir comment agir. Quelles solutions simples et non culpabilisantes mettre en œuvre pour changer notre rapport à la planète et à notre santé ? C’est quoi être « flexitarien » ?
Renaud Hermen, Co-Directeur de la Water Family du Flocon à la Vague.


42/ Euskal Herria Burujabe : reprendre possession de nos vies
Qu’est-ce que la souveraineté réelle d’un territoire sur le plan alimentaire, énergétique, économique, social ? Comment tendre vers cette souveraineté ? La transition socio-écologique, contrainte ou volontairement organisée, aura des conséquences extraordinaires sur la vie de tous les citoyens et dans tous les domaines de la société. La gestion de la vie se fera à l’échelle de bio-régions à renforcer par la constitution des communautés plus souveraines, soutenables et solidaires.
Joseba Azkarraga, sociologue, professeur à l’Université du Pays Basque, spécialiste de la transition éco-sociale ; Nikolas Goñi, Bizi ! commission Euskal Herria Burujabe ; Amaia Muñoa, secrétaire générale adjointe du syndicat ouvrier ELA.


44/ Pays Basque en communs : Les communs dans la transition écologique
Les communs constituent-ils une alternative crédible au marché ? Quels sont les rapports possibles entre communs et politiques publiques dans un contexte d’adaptation aux changements écologiques et sociaux.
Xabi Larralde, économiste ; Beñat Etchebest, Président de l’association Etxalde : Bien Commun foncier créé en 2007 ; Itziar Madina, Docteure en Etudes Basques, co-auteure de « Communautés sans Etat dans la montagne basque », Bea Martxueta Pérez, avocate, en charge des Politiques Sociales au sein du syndicat ouvrier LAB.


45/ Relocalisation, le laboratoire d’Iparralde :
Sans attendre le Grand Soir ou une évolution improbable ou trop lente de l’Etat, les habitants du Pays Basque construisent depuis longtemps déjà des alternatives ou des initiatives mettant en place ici et maintenant des solutions à leurs besoins. Ces dernières années, plusieurs initiatives fortes ont vu le jour sur le terrain de la relocalisation et de la transition sociale et écologique (Monnaie locale, Agriculture paysanne et durable, Energies renouvelables…). Le Pays Basque nord, laboratoire de la relocalisation ? Table-ronde animée par Ixabel Cassan, Présidente d’Otsokop
Xebax Christy, Président de l’association Euskal Moneta gérant l’Eusko, première monnaie locale d’Europe ; Maryse Cachenaut, paysanne, EHLG (Chambre d’agriculture alternative du Pays Basque) ; Bixente Uhalde, développeur de projets au sein d’I-ENER.


46/ Les alternatives pour construire un Euskal Herria souverain, soutenable et solidaire :
Plus le Capital concentre les lieux de décision dans des sphères où la société n’a plus son mot à dire, plus nous sommes dans l’obligation de renforcer les luttes et alternatives à l’échelle locale. Le contexte actuel invite tout particulièrement en Euskal Herri à envisager le potentiel stratégique des alternatives radicales et pragmatiques. La souveraineté des territoires passe par le renforcement des communautés de petite et moyenne taille, par la création des structures plus petites et auto-gérées, par l’amélioration de leur auto-suffisance (énergétique, alimentaire…). Tout comme pour le Pays Basque, la transition écologique et sociale offre une feuille de route pour tous les territoires.
Xabi Anza, responsable formation du syndicat ouvrier ELA ; Amaia OLEAGA, Membre l’Equipe Technique des coopératives Talaios, Olatukoop et Koop57 – Active dans la formation, le conseil et l’étude de faisabilité des projets de l’économie sociale et solidaire ; Txomin Poveda, doctorant en sociologie travaillant sur les alternatives citoyennes en Pays Basque.