«

»

mars 05 2016

Loi El Khomri : Bizi ! appelle à manifester ce mercredi 9 mars à Bayonne

Bizi ! appelle ses membres et sympathisant-e-s à manifester ce mercredi 9 mars à 11H00 à Bayonne (Place Sainte-Ursule près de la gare) contre le projet de loi El Khomri.

DSCF5443

 

Ce projet de loi s’inscrit en effet totalement dans une logique à la fois anti-sociale et anti-écologique.

Anti-sociale parce qu’à un moment où le rapport de forces n’a jamais été aussi favorable au grand patronat, du fait de la pression d’un chômage de masse et de la faiblesse du mouvement syndical, casser les protections garanties aux salariés par le code du travail sera lourd de conséquences. Si cette loi passe, nous allons connaître une régression exceptionnelle des conditions de travail, de salaire, de rapport d’aliénation et de violence au travail. Et pour finir, le nombre de chômeurs augmentera : d’une part parce qu’il sera plus facile et moins coûteux de licencier, et d’autre part parce qu’on fera travailler d’avantage ceux qui ont déjà un emploi au lieu de faire travailler ceux qui n’en n’ont pas.

Anti-sociale car vouloir « libérer les carcans » bloquant le retour à la croissance se traduit ainsi dans la vie réelle : pour combattre le chômage et la pauvreté, François Hollande compte sur le retour à la croissance (et est prêt à sacrifier tous les acquis sociaux pour cela). Avant lui Valery Giscard d’Estaing, François Mitterand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont appliqué les mêmes recettes et déclamé les mêmes incantations et pourtant la croissance n’a cessé de baisser en France , sans interruption depuis 1970, soit plus de 45 ans ! Résultat, une explosion du chômage, des inégalités sociales et des déficits et dettes en tout genre !

Anti-écologique car cette recherche de la croissance repose sur une logique aussi simple que tragique : pour combattre la pauvreté et le chômage, il n’y aurait d’autre solution que de produire plus, pour avoir plus à distribuer, tant en richesses qu’en emplois. Le problème est que cette hausse de la production signifiera plus de prélèvements de matières premières, plus de combustion d’énergies nucléaire ou fossiles et donc plus de dérèglement climatique, de catastrophes environnementales, de déchets ingérables, et d’épuisement des ressources d’une planète déjà à bout. Bref, le remède aggraverait la maladie.

Les seules politiques permettant à la fois de combattre le chômage et la pauvreté ET de respecter les limites de la planète et des grands équilibres sociaux et écologiques actuels sont des politiques ambitieuses de partage du travail et des richesses actuelles, sans avoir besoin de produire plus : une logique complètement à l’opposé de la politique actuelle du gouvernement Hollande-Valls.

Bizi appelle donc à rejeter sans ambiguité ce projet de loi, et à revendiquer une nouvelle politique visant à assurer à nos sociétés une prospérité sans croissance et sans chômage de masse, en manifestant ce mercredi 9 mars à Bayonne (11H00 place Saint-Ursule, prés de la gare de Bayonne).