«

»

févr. 15 2018

La lutte vaut son pesant d’or : Le projet Sudmine est enterré !

Le projet de recherche de mines d’or de Sudmine est officiellement abandonné ! C’est ce que vient d’annoncer le ministère de l’économie et des finances au journal Mediabask.

Mine de rien, la lutte paie !

 

Bizi se réjouit de cette belle victoire qui nous montre encore une fois que la mobilisation est nécessaire, utile, gagnante et qu’elle valait le coup !

Ce n’est pas une nouveauté au Pays Basque, mais il est important de se le rappeler : lorsque nous décidons de nous mobiliser face à des projets inutiles et imposés (projet de ligne LGV), de défendre des structures légitimes œuvrant pour le bien commun (Chambre d’agriculture du Pays Basque EHLG), de demander à la Société Générale de se retirer d’un projet dévastateur pour le climat ou encore de soutenir un militant injustement mis sur le banc des accusés (Procès du militant de Bizi! et faucheur de chaise Jon Palais), nous arrachons des victoires, nous gagnons !

Une mobilisation plus massive que leur or !

C’est en effet un large panel de la société qui s’est mobilisé pour faire plier ce projet aberrant et écologiquement irresponsable, avec à notre tête le collectif Stop Mine EH et le CADE : associations, syndicats, producteurs locaux, filières et labels, inter-AMAP, partis, élus municipaux, maires et parlementaires, Conseil de développement, Communauté d’agglomération du Pays Basque, CCI, Chambre des Métiers, chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques, Euskal Herriko Laborantza Ganbara ..

Dès le 11 février 2017, plus d’un millier de participants s’étaient rassemblés à Espelette pour déclarer leur refus de tout projet de mines d’or

Vallier – Président de Sudmine, que dirais-tu si nous venions creuser chez toi?

Le 14 septembre 2017, Bizi s’était déplacé à 700 kilomètres du Pays Basque pour y installer un véritable chantier de travaux public devant le domicile personnel de M. Vallier, président de Sudmine. Des ouvriers équipés de pelles et de pioches ainsi que d’une véritable pelleteuse mécanique dénoncaient la demande de permis d’exploration et de recherche d’or déposée par la société Sudmine, dont le siège social est également au domicile de son président.

A cette occasion, ils avaient pu rencontrer le directeur de Sudmine, Mr Michaël LALOUA et longuement discuter avec lui et lui demander de retirer sa demande de permis de recherche d’or en Pays Basque !

La grande manifestation samedi 16 septembre

Enfin, le samedi 16 septembre, plus de 2500 personnes ont participé à la manif anti-mines d’or à travers les rues de Bayonne.

Une véritable mobilisation rappelant que le Pays Basque restera mobilisé jusqu’au retrait définitif du projet.

C’est chose faite, merci et bravo à toute et à tous ! La lutte paie, ensemble, nous pouvons changer ce système et construire un monde meilleur !