(Français) Suite au communiqué du Maire de Biarritz, les précisions de Bizi

Barkatu, ez da horrelako mezurik. Frantsesa ikusi. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Suite au communiqué du Maire de Biarritz (*), Bizi tient à préciser :

Ce que Bizi ne trouve pas sérieux, c’est la réponse apportée par le gouvernement actuel à l’interpellation pour inaction climatique, signée par plus de deux millions de citoyen-ne-s. Il y affirme qu’il n’y changera pas de cap alors qu’il ne tient aucun de ses engagements et qu’il trahit les objectifs de l’Accord de Paris, que la France et tous les États du monde ont adoptés lors de la COP 21 à Paris, à savoir limiter le réchauffement climatique en dessous de +2°C voire +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Renier ces engagements là revient à commettre un crime climatique, ni plus ni moins.

C’est le Président Macron et son inaction face au péril climatique qui menacent aujourd’hui la démocratie. En ne mettant pas tout en œuvre pour empêcher l’emballement du climat, il participe à construire un monde livré au chaos, aux massives pénuries alimentaires et en eau potable, aux guerres pour l’accès aux ressources, à la violence de masse pour repousser les centaines et centaines de millions de migrants climatiques fuyant des territoires devenus inhabitables, bref un monde où la paix et la démocratie ne seront plus que de lointains souvenirs.

Ce n’est pas un énième sommet, à l’empreinte écologique immense comme celui du G7 devant se tenir à Biarritz en août prochain, sommet anti-démocratique des pays les plus riches et parmi les plus pollueurs, ou de nouveaux slogans de type “Make our planet great again” dont nous avons besoin, mais des actes concrets, des politiques exemplaires et immédiates.

La réquisition du portrait du Président de la République s’est déroulée ce matin dans un grand calme. Elle s’est faite à visages découverts, en toute sérénité. Elle s’inscrit dans une nouvelle dynamique citoyenne de mobilisations pour le climat, dont le prochain rendez-vous massif aura lieu partout dans le monde les 15 et 16 mars prochain. Il n’y a rien de plus sérieux que tout cela.

Enfin, nous répétons ici que le portrait officiel emporté ce matin ne sera rendu que lorsque le Président Macron mettra enfin en place une politique cohérente avec une trajectoire française compatible avec les +2°C voire +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Bizi, le 21 février à 17H00

(*)

Vol du portrait du Président de la République Mairie de Biarritz

En volant dans la précipitation, à la sauvette, le portrait du Président de la République dans la salle du Conseil municipal de Biarritz, Bizi vient de commettre à l’évidence un haut et glorieux fait d’arme pour le climat, dans un lieu traditionnellement respecté et sanctuarisé en démocratie.

Cette action imbécile qualifie ses auteurs et à la fois les disqualifie. La question du changement climatique et celle de la transition écologique, au cœur du prochain G7, sont des sujets trop sérieux pour être traités par des coups médiatiques de potaches, vides de sens. »

Michel Veunac

Maire de Biarritz