(Français) 5 nouveaux décrochages de portraits présidentiels en Pays Basque

Sorry, this entry is only available in French and Basque. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in this site default language. You may click one of the links to switch the site language to another available language.

Ce mardi 28 mai en matinée, 5 nouvelles actions de décrochage ont été réalisées en Pays Basque en solidarité avec les 6 personnes comparaissant à 13H30 devant le tribunal de Bourg-en-Bresse, poursuivies pour “vol en réunion” et risquant jusqu’à 5 ans de prison. En effet, ce jour même a lieu le premier d’une longue série de 10 procès dans lesquels seront jugé.e.s 36 militant-e-s climat, accusé.e.s d’avoir décroché des portraits Macron pour dénoncer l’action climatique du Président français. Les premiers décrochages connus, les autorités ont fait enlever les portraits présidentiels dans les autres mairies de la côte basque, pour éviter leurs réquisitions par les activistes climatiques.

Ce mardi matin, plusieurs groupes d’activistes de Bizi ont décroché 5 portraits présidentiels dans les mairies d’Arcangues, de Bidart, de Guétary, de Saint Jean de Luz et de Saint Pée sur Nivelle. Mais en ce 28 mai, les portraits Macron ont en fait été décrochés de la plupart des communes de la côte basque, à l’initiative des autorités, de la gendarmerie et de la police nationale.

Les militant-e-s de Bizi entendaient manifester ainsi leur solidarité avec celles et ceux d’Action Non-Violente COP21 qui seront jugé.e.s cet aprés-midi à Bourg-en-Bresse (01) pour une action similaire réalisée en mars dernier. Les grèves lycéennes et marches climat des 24 et 25 mai ont été l’occasion de nombreux témoignages de solidarité avec les “6 de Bourg-en-Bresse”. Des lettres de deux d’entre eux, expliquant leurs motivations, avaient été lues ce samedi 25 mai devant le Palais de Justice de Bayonne ( https://anv-cop21.org/proces-decrochage-de-portrait-temoignages-prevenu%c2%b7e%c2%b7s/ ).

Cette nouvelle série d’actions répond également à la tribune publiée jeudi 23 mai (https://reporterre.net/Face-a-l-irresponsabilite-de-M-Macron-decrochons-ses-portraits ) dans lequel de nombreuses personnalités appelaient à décrocher 125 portraits Macron d’ici le G7.

Bizi ! et le mouvement ANV-COP21 ont lancé en février dernier une campagne de décrochage de portraits présidentiels, pour alerter l’opinion publique sur le danger sans précédent que l’inaction climatique de nos dirigeants fait courir à l’Humanité. Ils appellent le gouvernement français à mettre immédiatement en place une politique climatique cohérente avec une trajectoire 1,5°C, et un accompagnement social et solidaire de cette trajectoire.

Photo des 5 portraits réquisitionnés ce mardi 28 mai