«

»

avril 24 2017

Élections présidentielles 2017

Contre le F Haine et contre l’argent tout puissant, notre alternative : la solidarité !


Bizi prend acte des résultats du premier tour des élections présidentielles en France. Voir le Front National obtenir 21,43 % dès le premier tour nous préoccupe au plus haut point. Nous devons combattre sans répit cette montée de l’extrême-droite, premier parti dans une dizaine de pays de l’Union Européenne. Nous devons également comprendre les causes de cette montée : le sentiment d’abandon et d’isolement, la colère contre des politiques de plus en plus anti-sociales, injustes et inégalitaires, la mise au pas du politique et du médiatique au service des plus riches et des plus puissants… L’Europe, la démocratie, les idéaux d’égalité, de solidarité et de fraternité sont en train de mourir sous les coups de boutoir répétés de telles politiques. Ces dernières menacent également les grands équilibres écologiques et climatiques de notre planète, et dégradent chaque année davantage les conditions de vie humaine sur Terre.

Emmanuel Macron est l’un des représentants les plus caricaturaux de ces politiques destructrices. Croissance sans limite quels que soient les ravages sociaux et écologiques qu’elle puisse occasionner, grands projets inutiles et imposés, travail le dimanche, CETA, transports routiers, casse des acquis sociaux et du droit du travail, cadeaux sans contrepartie aux grands patrons comme l’inutile et ruineux CICE, uberisation de nos sociétés, sont les valeurs et les politiques portées par notre futur président de la République. M. Macron souhaite que les jeunes rêvent d’être milliardaires plutôt que d’être solidaires. Les politiques qu’il a portées et qu’il défend encore aujourd’hui sont le terreau de la montée inexorable du F Haine, en même temps qu’elles aggravent et accélèrent le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité.

Nous nous retrouvons ainsi dans une situation triplement dangereuse : une extrême-droite de plus en plus puissante qui menace nos valeurs fondamentales ; un futur président qui a pour stratégie assumée de lancer une véritable offensive anti-sociale et anti-écologique dans les mois à venir et des élections législatives qui auront un rôle déterminant, et dont on peut craindre le résultat. En effet, plus de 46 % des électeurs (avec une participation relativement élevée) viennent de voter pour les candidats des droites extrêmes (Le Pen, Fillon, Dupont-Aignan) !

L’heure n’est pas à la résignation. Bizi, réuni ce dimanche 23 avril en assemblée spéciale pour analyser les résultats de ce premier tour des élections présidentielles, lance un appel à la mobilisation. Dès aujourd’hui, nous devons montrer de manière massive notre détermination à combattre le fascisme ET les politiques qui lui permettent de progresser en même temps qu’elles détruisent nos sociétés, notre climat et notre environnement. Nous appelons à manifester le lundi 1er Mai à 10H30 à Bayonne (rendez-vous au bout du pont Saint-Esprit côté gare) derrière le mot d’ordre « Contre le F Haine et contre l’argent tout puissant, notre alternative : la solidarité !».

Pour conclure, Bizi note que le F Haine ne recueille que 12 % des suffrages en Pays Basque nord. Il y a ici une dynamique sociale et populaire pour construire des alternatives à ce système et à ces politiques ravageuses et pour créer une communauté ouverte et protectrice. Il y a ici une manière de porter le sentiment d’appartenance, d’attachement à un territoire et à une identité collective dans une perspective progressiste et solidaire. Ces pratiques empêchent le fascisme de progresser ici autant qu’ailleurs. Que cela puisse inspirer le camp écologiste et progressiste à l’heure de la reconstruction nécessaire d’une alternative à cette extrême-droite et à cette religion de l’argent qui détruisent tout sur leur passage.

A Bayonne, le 24 avril 2017

Bizi !