«

»

nov. 16 2016

Communiqué de Presse – Évasion fiscale : Bizi apostrophe la BNP-Paribas à Biarritz !

Ce mercredi 16 novembre, à 10H30, 31 militants de l’association Bizi ! ont occupé une agence de la BNP Paribas de Biarritz, pour dénoncer le rôle de cette banque dans l’évasion fiscale. Ils entendaient également manifester leur solidarité avec Jon Palais, membre de leur association, qui sera jugé le 9 janvier au Tribunal de Dax pour « Vol aggravé » et risque jusqu’à 5 ans de prison. 

La BNP Paribas avait en effet porté plainte contre Jon Palais pour avoir participé à une action de réquisition de chaises dans une de ses agences de Paris. Cette fois, les militants de Bizi sont arrivés équipés de chaises qu’ils ont installées dans l’agence. Ils ont ironiquement recréé un plateau de la célèbre émission Apostrophe, animée par un faux Bernard Pivot, et entièrement consacrée à … l’évasion fiscale !

procesevasionfiscalebnp2

Aux côtés du faux Bernard Pivot, de faux auteurs ont lu de longs extraits de livres tout à fait authentiques quand à eux, aux titres particulièrement évocateurs : « Ces 600 milliards qui manquent à la France » d’Antoine Peillon ; « Les paradis fiscaux » de Christian Chavagneux et Ronen Palan ; « L’impunité fiscale. Quand l’État brade sa souveraineté » d’Alexis Spire et Katia Weidenfeld ; « Le livre noir des banques » d’ATTAC et de Basta ; « Tentative d’évasion (fiscale ) » de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot ; « Les paradis fiscaux. Enquête sur les ravages de la finance néolibérale » de Nicholas Shaxson ; « Le secret le mieux gardé du monde. Le roman vrai des Panama Papers » de Bastian Obermayer et Frederik Obermaier ; La grande évasion. Le vrai scandale des paradis fiscaux” de Xavier Harel ; « Sans domicile fisc » d’Alain et Eric Bocquet.

Personnel et clients de la banque ont ainsi eu droit à la lecture de passages entiers de ces ouvrages décrivant le coût et les mécanismes de l’évasion fiscale, du rôle joué par les banques et notamment la BNP Paribas dans ce fléau, et listant un certain nombre de propositions visant à mettre fin à l’impunité dont elles bénéficient en la matière. Pendant ce temps, d’autres membres de Bizi distribuaient des tracts appelant à « faire le siège des banques organisant l’évasion fiscale » les 9 et 10 décembre dans le cadre de journées nationales d’action organisée par la collectif «#FaucheursDeChaises » composé par les Amis de la Terre, ATTAC, ANV-COP21, Bizi et Solidaires Finances Publiques.

A Bayonne, Bizi donne rendez-vous pour une nouvelle action le samedi 10 décembre à 9H30 à son local du 22, rue des Cordeliers. Les sympathisants sont invités à venir « munis de chaise ».

Max Rademacher, porte-parole de Bizi!, a également appelé à se mobiliser massivement pour le procès de Jon Palais, le lundi 9 janvier à Dax. « Nous en ferons le procès de l’impunité fiscale ! Ce ne sont pas les lanceurs d’alerte qu’il faut juger mais « l’évasion fiscale en banques organisée » ! »

Alors que la banque était censée fermer à 12H15, l’occupation se poursuit toujours, les militants n’ayant pas l’intention de quitter les lieux avant d’avoir terminé la lecture intégrale des 9 livres, ce qui risque de prendre un très, très long moment.

Bizi ! à Biarritz, 12H00

procesevasionfiscalebnp3