«

»

sept. 04 2017

Aujourd’hui, c’est le bon jour pour agir ensemble pour le climat !

Les usagers des transports en commun du BAB ainsi que ceux d’une quinzaine de villes de l’hexagone ont été interpellés ce matin par 20 000 souriants nains de jardin les invitant à participer au Grand Défi des Alternatives. A travers cette action, Bizi! invite à prendre la rentrée comme un nouveau départ pour s’emparer des alternatives au dérèglement climatique.

Ce matin pour la rentrée, les usagers des lignes de Bus ChronoPlus A1, A2, C, 7, 8, 11, 14 ont été accueillis par des nains de jardin sous forme d’accroche-portes. Ces personnages souriants avaient pour mission de rendre la rentrée moins amère en souhaitant le bonjour aux passagers et en leur proposant d’agir près de chez eux pour construire un monde plus juste, plus convivial et plus soutenable grâce à des actions concrètes recensées sur le site internet https://defi-des-alternatives.fr

Ce site a été créé dans le cadre du Grand Défi des Alternatives, une campagne de 200 jours initiée par la dynamique citoyenne pour le climat Alternatiba en mai 2017, visant à faire changer d’échelle les alternatives concrètes au dérèglement climatique en s’appuyant sur le passage à l’action collective, sur une période donnée. Pour le lancement de la campagne, les nains de jardins, symboles de travailleurs se démenant pour préparer le monde de demain, avaient déjà fait leur apparition dans les rues de nombreux territoires dont Bayonne sous le hashtag #naindigné. Cette fois, c’est sous la bannière #CestLeBonJourPour, faisant référence au message de l’accroche-porte, qu’ils se sont emparés des réseaux sociaux.

De nombreuses alternatives existent dans tous les domaines permettant d’agir pour le climat, sans attendre que la solution vienne d’en haut : fournisseur d’électricité coopératif 100% renouvelable (Enercoop), épargne écologique et solidaire (I-Ener, Lurzaindia, la Nef, …), monnaie locale Eusko, solutions pour manger bio et local (AMAP, Otsokop, Biocoop, ..) …  Elles sont aujourd’hui encore trop marginales, alors que ce sont les acteurs du monde de demain. Nous voulions nous emparer de ce jour de rentrée, pour que, ce que beaucoup considèrent comme un nouveau départ, aille dans le sens de la transition écologique et sociale, en s’emparant de ces solutions.” détaille Anne Denoroy, porte-parole de Bizi!.

Twitter : #CestLeBonJourPour