«

»

avril 11 2017

Appel commun contre la venue de Marion Maréchal Le Pen à Bayonne

Nous sommes lycéen-e-s ou étudiant-e-s, travailleurs-ses en activité, à la retraite ou sans emploi, militant-e-s associatifs, syndicaux ou politiques ; nous affirmons que les peuples ne trouveront pas la solution à la crise actuelle en se réfugiant dans les bras de l’extrême-droite. Il est urgent de nous regrouper et de nous mobiliser pour démonter l’idéologie et la présence nauséabonde de l’extrême-droite. Nous respectons les règles du débat démocratique et sommes en particulier attaché.e.s à la liberté d’expression mais le racisme, le sexisme, l’homophobie et toutes les autres formes de haine distillés par le Front National, ne sont pas des opinions. Ce sont des délits !

Aujourd’hui le FN représente une réelle menace pour la société. Le projet de société proposé par Marine Le Pen et son parti porte en lui un retour en arrière considérable. Malgré ses tentatives de toilettage afin de devenir un parti présentable qui prétend défendre les intérêts des « petits » contre les « grands », son idéologie n’a pas changé : intolérance, exclusion, rejet des libertés publiques… Les villes gérées par le FN en sont la preuve. Le FN n’est pas un parti « anti-système » comme il le prétend, au contraire le projet qu’il porte ne remet aucunement en cause le libéralisme qui concentre les richesses dans les mains d’une minorité et produit des effets dévastateurs sur le plan écologique, social et économique mettant en jeu le droit des générations futures à une vie digne. Le FN ne défend pas l’intérêt des jeunes, des femmes, des agriculteurs-trices, des salarié.e.s, des chômeurs-euses, des retraités… Au contraire il tente de les diviser et de les monter les uns contre les autres.

A l’heure où les européens regardent d’un œil très inquiet et critique la politique mise en place par Donald Trump aux États-Unis, il faut se rendre compte que la même ligne raciste et xénophobe est aux portes du pouvoir en France.
Face à ce genre de discours, nous ne pouvons rester silencieux.
Nous appelons l’ensemble des habitant.e.s du Pays Basque et du Sud-Landes à un rassemblement le mardi 11 avril prochain devant la salle Napoléon (où tout autre lieu vers lequel serait déplacée la réunion) à Bayonne à 16h00 à l’occasion de la venue de Marion Maréchal Le Pen. Nous appelons tou.te.s les habitant.e.s à une manifestation bruyante afin de couvrir le discours haineux et raciste du FN.